Rigidité réglable

L’ouverture d’un canal de dérivation supplémentaire dans le palier rempli de fluide, par exemple, permet de réduire la rigidité dynamique du palier. Cette ouverture peut être électromécanique ou pneumatique-mécanique. La rigidité dynamique commute entre deux courbes caractéristiques adaptées au ralenti ou à la marche.

 
Amortissement réglable

Une autre possibilité consiste, par exemple, en une membrane de découplage qui agit contre un volume d’air. Dans ce cas, le débit d’air est fermé ou ouvert par des actionneurs électriques ou pneumatiques. La fermeture du débit d’air entraîne des changements importants dans les caractéristiques des roulements. D’une part, la capacité d’amortissement des basses fréquences augmente et, d’autre part, la rigidité dynamique du roulement augmente sur une large plage de fréquences. Si le débit d’air est à nouveau ouvert, l’amortissement et la rigidité dynamique sont réduits. La courbe caractéristique du roulement peut ainsi être ajustée de manière optimale en fonction de la situation de conduite.
 
L’utilisation de fluides rhéologiques (ERF/MRF) ou l’accouplement d’éléments à ressort supplémentaires offrent d’autres possibilités.