Pour une récolte de coton abondante et sûre

Robustes et durables, nos courroies de presse aident les agriculteurs dans leur travail quotidien.

Cotton Baler BeltDans de nombreuses régions, les agriculteurs appellent « or blanc » le produit précieux que nous portons presque tous au quotidien : le coton. L’importance économique de ce tissu utilisé pour l’habillement est énorme. La culture du coton se fait essentiellement en Chine, en Inde, au Pakistan et aux États-Unis. Pour l’année de récolte 2018/19, le département de l’Agriculture des États-Unis
(USDA) prévoit une récolte mondiale de coton d’environ 120,4 millions de balles.

En parlant de balles, c’est là que nos bandes transporteuses entrent en jeu. Aux États-Unis, nos courroies de presse pour les récolteuses garantissent que les fibres de coton, ramassées
par les broches et très légères, sont comprimées en balles dans le « panier ».

Cotton Baler Belt Nous avons développé un programme de courroies de presse spécialement destiné aux récolteuses de coton, qui améliore la sécurité de fonctionnement des machines. La base est composée d’un mélange de matériaux optimisé. Grâce à lui, nos courroies sont robustes et durables. « Pour les courroies, nous utilisons des mélanges qui ont été développés à l’origine pour notre portefeuille de base afin », souligne Kelley Burianek, qui travaille chez nous en tant que chef de produit pour les applications agricoles.

Autres avantages des nouvelles courroies : « Grâce à un meilleur mélange de matériaux, elles sont nettement plus résistantes à la déchirure que les produits conventionnels. Le matériau est moins extensible, ce qui permet à la courroie de rester centrée », explique Kelley Burianek. Dans le tissu de la courroie, on utilise des fils très peu extensibles. C’est une nouveauté pour les applications de bande transporteuse.

Kelley Burianek Kelley Burianek, chef de produit pour les applications agricoles, s’est également chargée du nouveau programme de courroies de presse.

« Nos clients exigent que nos courroies pressent au moins 2 500 balles par année de récolte, et elles le font très facilement. Selon nos prévisions, elles presseront environ 10 000 balles pendant leur durée d’utilisation totale qui est de quatre ans, voire plus. »
 

Poids lourds jusqu’à deux tonnes

Les machines de récolte du coton peuvent atteindre douze mètres de long et cinq mètres de haut. Ces dimensions ne sont pas surprenantes : une balle de coton, que les véhicules agricoles compressent mille fois à l’aide de nos courroies de presse et préparent à une transformation ultérieure dans les usines, pèse à elle seule plus de deux tonnes. « Nos clients exigent que nos courroies pressent au moins 2 500 balles par année de récolte, et elles le font très facilement», explique Burianek. « Selon nos prévisions, elles presseront environ 10 000 balles pendant leur durée d’utilisation totale qui est de quatre ans, voire plus. » Un soutien fiable sur lequel les agriculteurs peuvent compter dans leur travail quotidien.