Choisissez votre pays ou région d’origine.
France France Ok Change
 Inventer un nouveau confort pour l’eMobilité

L’eMobilité fait naître de nouveaux défis pour les développeurs

Accueil Médias Témoignages Inventer un nouveau confort pour l’eMobilité

Inventer un nouveau confort pour l’eMobilité

En 2021, l’eMobilité semble vraiment prendre de l’essor dans le monde entier. En plus des nouvelles déclarations publiques de soutien à la nouvelle mobilité, les lancements de véhicules se succèdent : EQS, ID.4 et F-150 Lightning ne sont que quelques-uns des nouveaux modèles à zéro émission qui parcourront bientôt nos rues. Mais la nouvelle mobilité apporte aussi son lot de défis, car tous les composants ne peuvent pas être transférés à l’identique d’un moteur à combustion dans une voiture électrique. Nos experts sont ravis de relever ce défi.

5 questions à notre expert Marc Leinemann

Marc Leinemann

Aujourd’hui, nous vous présentons l’un d’entre eux : Marc Leinemann, responsable du développement des systèmes de suspension pneumatique pour véhicules utilitaires, s’occupe au quotidien des effets de l’eMobilité. Au cours de cet entretien, il parle de son travail quotidien, de l’importance des éléments souvent discrets et de ses réflexions sur la mobilité du futur.

Question n° 1

Marc, en quoi consiste votre travail chez Continental ?

Anfuehrungszeichen.jpg

Au sein du département R&D de Continental, je suis responsable de la filière technologique pour les systèmes de suspensions pneumatiques et les technologies associées présentes dans les véhicules utilitaires tels que les camions et les bus. Les suspensions pneumatiques sont des éléments adaptatifs pour les essieux, les cabines de camions et les sièges conducteur, essentiellement toutes les zones qui peuvent entraîner des vibrations indésirables, dangereuses ou inconfortables pour le conducteur ou la charge. Par exemple, dans un camion, vous pouvez généralement trouver des suspensions pneumatiques sur l’essieu arrière et bien sûr sur les essieux de la remorque, car c’est là que se trouvent les plus grandes sollicitations de charge. Ces suspensions contribuent à rendre les déplacements aussi sûrs pour une remorque vide que pour un conteneur rempli totalement. Il en va de même pour les bus : qu’il s’agisse d’un seul passager tard le soir ou de tout un bus rempli d’écoliers, leur trajet est tout aussi confortable. Ainsi, en ce sens, les suspensions pneumatiques sont très polyvalentes et offrent sécurité et confort. C’est pourquoi vous pouvez trouver des suspensions pneumatiques dans pratiquement tous les camions, remorques et bus circulant actuellement sur les routes d’Europe et d’Amérique du Nord, mais aussi dans de nombreuses zones urbaines d’Asie, d’Australie, d’Amérique du Sud et d’Afrique.

 

Question n° 2

Comment en êtes-vous arrivé à occuper ce poste ?

Anfuehrungszeichen.jpg

Tout s’est fait progressivement. Après avoir obtenu mon diplôme d’ingénieur, je cherchais un stage pour acquérir une expérience pratique et j’en ai trouvé un dans une entreprise ici à Hanovre. Parmi tous les produits, l'entreprise produisait des composants de suspensions pneumatiques qui étaient d’ailleurs fournis à Continental. C’est comme ça que j’ai découvert les pistons à galet pour les systèmes à ressort. Et après quelques années, j’ai fini par travailler directement pour Continental.

 

Question n° 3

Reconnaissez-vous l’impact de votre travail dans la vie réelle ?

Anfuehrungszeichen.jpg

Oui, nous le voyons tous les jours. Parfois, c’est évident, comme les bus urbains qui s’abaissent d’un côté à l’arrêt pour faciliter la montée et la descente des passagers. Et d’autres fois, c’est moins évident, mais les suspensions pneumatiques font partie intégrante de l’industrie des transports d’aujourd’hui. Presque toutes les marchandises de notre vie quotidienne sont transportées à l’aide de suspensions pneumatiques ; pour moi, c’est bon à savoir. Dans notre travail quotidien, nous nous efforçons de rendre les suspensions pneumatiques encore plus fiables, robustes et adaptables aux exigences changeantes du marché mondial. Et cela inclut également les systèmes liés à leur fonction ou les informations précieuses que les suspensions pneumatiques peuvent fournir. Ainsi, notre travail touche de nombreux domaines, de l’ingénierie aux matériaux et des concepts légers à la technologie des capteurs. Et Continental nous offre la possibilité d’exploiter toutes ces synergies, ce qui est très intéressant.

 

Question n° 4

Vous êtes également impliqué dans le développement de produits pour les véhicules électriques. À votre avis, où l’eMobilité a-t-elle le plus de sens pour les véhicules utilitaires ?

Anfuehrungszeichen.jpg

Il est clair que l’eMobilité est plus efficace dans un environnement urbain. Vous savez, là où il y a beaucoup de trafic dans une zone dense avec beaucoup de stop-and-go et où les distances ne sont pas aussi longues que pour le trafic commercial lourd. Par exemple, de nombreux services de livraison de petits colis ont déjà électrifié leurs flottes. En outre, les transports publics dans les villes ont également commencé à transformer leurs flottes de bus pour davantage de durabilité. Par ailleurs, l’électrification du trafic longue distance ou même des transporteurs longue distance est beaucoup plus difficile en raison de facteurs tels que l’autonomie des batteries, les concepts de chargements et l’infrastructure. Pour les distances plus longues, il est beaucoup plus facile d’imaginer une approche avec la pile à combustible car le processus de recharge est plus rapide et similaire à celui que nous connaissons aujourd’hui avec le carburant dans les stations-service.

 

Question n° 5

Pour vous, à quoi ressemble l’avenir de la mobilité ?

Anfuehrungszeichen.jpg

En ce qui concerne les transports en commun, nous dirons bientôt adieu aux lignes de bus et aux horaires fixes.La mobilité deviendra plutôt un service à la demande, surtout dans les zones urbaines. Cela se voit déjà aujourd’hui dans les services de covoiturage proposés dans les grandes villes. Je pense aussi que la taille des véhicules dans les transports publics s’adaptera à la demande. Vous savez, les bus sont généralement bondés aux heures de pointe et vides aux heures creuses, mais le bus a toujours la même taille. Je pourrais imaginer à l’avenir des bus constitués d’unités plus petites et modulaires pouvant être connectées selon les besoins. Et les véhicules sans conducteur joueront également un rôle majeur. Maintenant, il ne s’agit pas d’étapes progressives mais de décisions presque révolutionnaires. Cela nécessite du courage et beaucoup de transparence dans la politique, l’économie et la société en général ; surtout en ce qui concerne les coûts et les investissements nécessaires pour fournir l’infrastructure et l’alimentation en énergie des véhicules. Alors, nous verrons ce que l’avenir nous réserve.

 

Sujets associés

Télécharger