Acella® : un classique qui se réinvente sans cesse

L'histoire du succès de notre marque de films a commencé il y a 125 ans

L'entreprise technologique Continental s'appuie sur une longue tradition et ouvre en même temps de nouvelles possibilités pour les habitacles de véhicules du futur : l'histoire du succès d'Acella®, la marque de surface la plus connue de l'entreprise, a commencé il y a 125 ans déjà. Aujourd'hui, ce matériau est l'exemple parfait d'une solution de surface innovante et durable pour les habitacles des véhicules.

Acella® est l'une des marques les plus importantes et la grande famille de produits, qui ne cesse de s'agrandir, fait partie de l'activité principale de l'entreprise. Les innovations en rapport avec les concepts de mobilité du futur en témoignent.
Acella trademark and logo in 1895

Voici comment tout a commencé :

Le 30 mai 1895, la société Benecke-Kaliko AG, qui fait aujourd'hui partie de Continental, a enregistré son nouveau cuir synthétique nitro de la marque Acella® comme marque déposée auprès de l'Office impérial des brevets. Le 30 septembre 1895, il a été inscrit au registre des marques.

Par rapport à la toile cirée et à la « toile de cuir » pourvue de vernis à l'huile de lin, qui avaient fait leurs preuves jusqu'alors, elle était plus résistante au froid et au vieillissement – des propriétés qui caractérisent encore aujourd'hui Acella®. 
Production of Acella at the end of the 19th century

De 1895 à 1920

La « toile de cuir » est très demandée sur le marché

Les voitures et les chariots dominaient les rues des villes. À Hanovre, l'électrification des tramways avait commencé, mais en centre-ville, les voitures étaient encore tirées par des chevaux.

Jusqu'au début des années 1920, la « toile de cuir » battait encore des records de vente. Elle a été utilisée presque universellement, mais principalement comme revêtement de meubles et pour équiper les véhicules routiers et les wagons de chemin de fer.
Sièges de voiture en similicuir Acella et brochure publicitaire correspondante

De 1920 à 1950

En constante évolution

Au milieu des années 1920, le passage de l'usine de toile cirée à l'usine moderne de transformation des plastiques s'est fait grâce à la demande croissante en cuir synthétique dans l'industrie automobile florissante. Dans les années qui ont suivi, de nouveaux produits ont été constamment développés et de nouvelles applications ont été trouvées, principalement dans le secteur automobile.

De 1950 à 1960

Arrivée dans la vie quotidienne

Le développement et la commercialisation de nouveaux produits à base de plastique PVC sous le nom bien connu d'Acella®, qui ont débuté après la Seconde Guerre mondiale, ont permis à l'entreprise de devenir la principale société de transformation des plastiques en Europe.

Sous la marque Acella®, la société a également commercialisé de nombreux produits à usage domestique : protection solaire, visuelle et contre les intempéries, sièges et meubles rembourrés, ainsi que boîtiers de télévision et de hi-fi. Acella® était enfin arrivé au cœur de la vie quotidienne.
Une application presque universelle : pratiquement aucun cinéma de l'après-guerre n'a pu se passer des revêtements muraux Acella

De 1960 à 1970

Du secteur automobile à la salle de cinéma

Au milieu des années 1960, la gamme de produits a été élargie pour inclure des revêtements de sol pour les véhicules de transport public, tels que les voitures de chemin de fer.

Le développement continu de produits à base de plastique PVC pour de nouvelles applications a permis à l'entreprise de devenir la principale société de transformation des plastiques en Europe. Ainsi, Acella® a également connu le succès dans d'autres domaines, pratiquement aucun cinéma ne pouvait se passer du revêtement mural Acella.
Acella surface au grain de cuir réaliste

De 1970 à 1990

Surface au grain de cuir réaliste

Dans les années 1970, Acella® a connu une forte augmentation de la demande pour les habitacles de véhicules. À l'époque, les experts en surface de Hanovre ont développé une technologie qui permettait de conférer au matériau synthétique un grain de cuir réaliste.

Acella® est donc enfin devenu une valeur sûre du marché, qui est aujourd'hui incontournable.
  • Traitement dans l'habitacle du véhicule
  • Acella Eco comme housse de siège

Aujourd'hui : écologique et tourné vers l'avenir

Aujourd'hui, Acella® est le matériau de prédilection pour les équipements intérieurs des véhicules. Sa durabilité, son bon rapport qualité-prix et ses nombreuses possibilités en termes de design comptent parmi les principaux avantages du produit. L'aspect du développement durable gagne également en importance. Acella® se distingue par ses bonnes propriétés environnementales et sanitaires, sa résistance à la saleté et sa facilité de nettoyage, ainsi que par ses bonnes propriétés de transformation. Ce matériau est en tête des cuirs synthétiques à faible odeur et à faibles émissions. Aujourd'hui, il peut être produit sans solvant, en utilisant uniquement des peintures à base d'eau. Des matières premières biologiques et du plastique recyclé peuvent en outre être utilisés pour le support textile.