Des courroies au lieu de chaînes

Utilisée dans des systèmes moteur en remplacement des chaînes de distribution d’arbre à came, la courroie CONTI® BELT IN OIL (BIO) synchronise l’arbre à came et le vilebrequin. La courroie synchrone présente un coefficient de frottement inférieur de 30 % à celui des entraînements à chaînes. Cela réduit la consommation de carburant de 0,2 litre aux 100 kilomètres et entraîne ainsi une réduction des émissions de CO₂ de 2 grammes par kilomètre. Une étude réalisée par la société FEV Motorentechnik GmbH, qui fournit des services dans le domaine du développement des moteurs, a mis en évidence les avantages offerts par l’utilisation d’entraînements par courroies synchrones plutôt que d’entraînements à chaînes. Dans la mesure où le caoutchouc sur le métal génère moins de bruit que l’acier sur le métal, les entraînements par courroie présentent également l’avantage d’être plus silencieux que les entraînements à chaîne. En outre, les engrenages ovales du pignon d’attaque du vilebrequin permettent de réduire les largeurs totales de 30 % par rapport aux entraînements par courroie dentée. Ce qui va à l’encontre des avantages d’origine des chaînes, c’est-à-dire des largeurs plus étroites, et le rail de tension nécessaire pour les entraînements à chaînes simples peut également être éliminé.

CONTI® BELT IN OIL

Comparaison des systèmes : courroie synchrone/chaîne

 
Propriétés Courroie synchrone à sec Courroie synchrone en bain d’huile Chaîne de type manchon Chaîne dentée
Résistance dynamique (durée de vie du moteur) ++ série ++ ++ série ++
Comportement au bruit + ++ 0 +
Calage précis (allongement minimal) + + 0 0
Pertes par frottement minimales + ++ 0 0
Avertissement en cas de défaillance - - + bruit + bruit
Convient aux moteurs diesel (résistance aux particules de suie) ++ ++ ++ -
Convient aux moteurs essence (résistance aux biocarburants) ++ + ++ ++
Espace de montage axial nécessaire (largeur) 0 0 + +
Flexibilité de l’agencement + + 0 0
Légende: – faible; O acceptable; + bon; ++ très bon

Une baisse des pertes par frottement entraîne une réduction des émissions de CO₂

Une baisse des pertes par frottement entraîne une réduction des émissions de CO₂

Vous avez des questions ?

Formulaire de contact

Télécharger